Immigration : 2 / Postuler dans une université


Source: UQAM.ca

Te voici sur et certain de vouloir vivre la grande aventure et partir à Montréal étudier !

Oui … Mais il faut aussi que Montréal veuille bien t’accueillir.
Dans un premier temps c’est l’université qu’il te faudra convaincre.En effet, sans une lettre d’admission d’une école, tu ne pourras entamer aucune démarche d’immigration. Donc 1ère mission: postuler dans une université et te faire accepter.


Pour cela plusieurs conseils:
  • Bien regarder ce que propose chaque université: programmes, diplômes, durée de scolarité, prix, préalables, logement, … etc.
  • Il faut avoir une certaine somme d’argent disponible pour étudier au Québec. Les universités publiques sont payantes. En premier lieux: regarder les frais de scolarité, y rajouter les frais de la vie de tous les jour… Et voir si c’est un projet réalisable financièrement.
  • Une fois que tu as bien pris le temps de faire tes choix (il vaut mieux mettre toutes les chances de son côté et postuler dans plusieurs programmes et/ou universités) : contactes l’université (mail, clavardage, téléphone) pour vérifier les informations obtenues. Surtout: est ce que mon niveau scolaire français (ou autre) me permet d’intégrer ce programme ? Quelle est la date limite de dépôt de demande pour un étudiant étranger?
  • Préparer ton dossier à l’avance, bien consciencieusement. Certains papiers pourraient être long à obtenir alors vaut mieux préparer le terrain plusieurs mois à l’avance.
  • Chaque université explique clairement quels sont les papiers à transmettre. Ne pas hésiter encore une fois à les contacter si il y a un problème. Il faut surtout faire bien attention à ce que les papiers officiels soient tamponnés/certifiés comme c’est demandé.
  • Pour des programmes comme la maitrise et le doctorat, ça serait une bonne idée de contacter un professeur (choisir selon le feeling/la pertinence, mais ils seront toujours ouverts à te rediriger vers la bonne personne) avant même d’avoir été accepté, afin de discuter du sujet de mémoire/projet. Certaines universités l’exigent, d’autres non… Dans tous les cas, c’est une très bonne initiative.
  • Si possible, demander une simulation des frais de scolarité par année, ça sera utile plus tard pour l’immigration.
  • Une fois le dossier envoyé, il ne reste plus qu’à attendre: pendant ce temps la il faudrait commencer à rassembler les papiers pour l’immigration. Et se renseigner sur la vie à Montréal, à travers des blogs vraiment géniaux comme par exemple … hum… Les sources sont presque infinies 🙂
  • ! L’assurance maladie ! Un sujet sans fin … Il n’est jamais trop tôt pour s’y intéresser.
  • Une fois la lettre d’admission en main, fonce ! CAQ + permis d’étude te prendront plusieurs mois ( compter 3 mois pour chaque, sauf si tu peux te rendre à Paris, et demander le permis d’étude sur place, ça sera immédiat).

Je t’invite à retourner sur : Immigration, sites web à visiter , afin de récupérer tout pleins d’infos utiles, ça demandera du temps … Mais ça en vaut vraiment la peine !

D’ailleurs voici un article d’Alice qui explique à quoi correspondent les différents cycles d’études au Québec.

Remarques, rectifications, etc… Les commentaires ci-dessous sont la pour ça !

Publicités

22 réflexions au sujet de « Immigration : 2 / Postuler dans une université »

  1. Tu as vraiment bien resume la chose!! Pour moi c’est rebelote pour l’année prochaine car en Bac par cumul de certificats!! Ugh!! Et il faut preciser qu’au niveau de la sante même si il y a l’entente pour les francais avec la Ramq il ya pleins de frais a notre charge! Radio 90$, demande de certificats medical 60$ …tout les documents sont payants et non rembourses 😦 en tout cas j’aime beaucoup ton blog..

    • Je pense que j’en ai oublié, des choses ! 🙂 L’article sera à compléter.
      La RAMQ … C’est encore un sujet à part entière (et compliqué) ! Je n’ai pas encore été malade… Donc je vais attendre d’avoir vécu la  » chose » avant, apparemment c’est toute une expérience 😉

      Pi merci pour tes encouragements ! 🙂

  2. Peut-être préciser que c’est comme ça que ça se passe les Bac (équivalent à notre licence) et les diplômes d’ingénieurs québécois (qui n’ont rien à voir avec les nôtres). Pour ce qu’ils appellent les études graduées, (notre bac+4 et plus) il faut impérativement entrer en contact avec un professeur qui pourra tenir lieu de directeur de maîtrise/ de doctorat avant de faire les démarches auprès de l’université. Monter un projet avec un professeur (dont le futur étudiant aura pris le soin de vérifier sa réputation et le niveau de son labo) est le seul moyen d’entrer dans une université Québécoise en tant qu’étudiant gradué.
    (En tout cas un bon post pour les futurs étudiants, bravo 🙂 Ça me fait penser que j’ai un article sur les équivalences universitaires en préparation depuis des plombes)

    • Merci pour toutes ces précisions … J’attendrais ton article sur les équivalences , et je mettrais le lien ahah ! Tu dois en savoir beaucoup plus que moi 🙂 Ça évitera que je dise des bêtises…
      Pour ce qui est de la maitrise: on m’a demandé une propédeutique (j’ai eu 3 cours de bacs à rattraper), puis j’ai intégré la maitrise une session plus tard sans directeur de recherche;
      Dans mon cas, je suis en profil projet dirigé, et non pas mémoire … Ce qui doit faciliter les choses 🙂 (Je vais quand même devoir me trouver un directeur).
      Je vais rajouter un point la dessus quand même …

  3. Euh par contre Charlotte, il y a visiblement eu un problème. Avec le formulaire SEQ-machin-chose de la Sécu en France, on a une assurance maladie et une assurance médicament gratuites sur le régimes publique Québécois, et tout les actes médicaux sont complètement gratuits (pas les médicaments, mais c’est une autre histoire). Ça inclus les radios et les certificats médicaux quand c’est fait dans le public (urgences, CLSC) ou des cliniques agréées RAMQ. SI tu as payé, c’est soit que tu n’étais pas encore assurée (mais tu peux te faire rembourser rétroactivement), soit que tu as été dans le privé. Crois en ma -beaucoup trop- grande expérience médicale ici….

    • Oui il me semblait aussi qu’on était bien remboursé ici.
      La chose à laquelle il faut faire attention aussi, c’est si on est toujours assuré en France… C’est CAM te garder une assurance en France, d’autres pas.
      Ça serait dommage d’aller se casser une jambe sur les cailloux de la côté bretonne et d’être vraiment dans la galère !

  4. salut, salut !

    Bravo pour le résumé.
    Je vais ajouter une petite pierre à l’édifice. En tant que résident temporaire (sauf PVT, à confirmer), il est possible de suivre moins de 6 moins de cours sans permis d’étude ! De plus, en tant que citoyen francais et avec un permis de travail (sauf PVT), il est possible d’adhérer à la RAMQ et de ne pas devoir payer les frais d’assurance étudiants internationaux (soit une économie de 1 000 $ environ).

    Stéphane
    http://www.provincecanadienne.com
    Cette situation s’applique notamment aux personnes qui ont une formation en France et qui veulent exercer une profession réglementée au Québec. Sur le terrain, les Ordres Professionnels vont demander une équivalence de diplome et bien souvent vont demander de retourner aux études et valider quelques crédits.

    Ca décourage souvent, mais le fait de pouvoir s’inscrire rapidemment et sans permis d’étude à une université pour moins de 6 mois rend la tâche beaucoup plus facile !

    • Ah ouais j’ai oublié de préciser le coup des 6 mois.
      Mais si on sait pas ça, c’est qu’on est pas allé voir les sites que j’ai conseillé ! Mwahah.
      Je comprends pas trop l’histoire de la RAMQ avec un permis de travail par contre. Quelqu’un qui bosse au Canada se doit de toute manière avoir une assurance privée non? Donc même si il vient prendre des cours à l’université … Il est sensé en avoir déjà une.

    • Etant pvtiste, j’aimerais dire que dans le cas d’un PVT, il est également possible de suivre des cours non diplomate pendant max 6mois (exemple cours de langues ou de cuisine).

      « Est-il possible de suivre des cours pendant mon séjour au Canada dans le cadre de l’initiative EIC ?
      Oui. Cependant, les cours doivent être à temps partiel et considérés comme un enrichissement personnel. Vous ne pouvez suivre des cours dans le cadre d’un cursus universitaire. Vous pouvez suivre des cours de langues pendant une courte période, soit moins de six mois. »
      Source: FAQ ambassade du Canada France-Belgique-Luxembourg http://www.canadainternational.gc.ca/belgium-belgique/youth-jeunesse/faq.aspx?lang=fra&view=d

      • En effet ! Mais dans ce cas la, l’accès à l’université et la paperasse sont bien plus faciles 🙂
        C’est à dire que si il reste des places dans le cours on sera forcément accepté (avec un test de niveau pour les langues), et qu’il n’y a pas besoin de CAQ. Il ne reste qu’à faire la queue 2h pour s’inscrire en étudiant libre, et payer !

        Mais merci pour la précision !! 🙂 J’espère que ton PVT se passe bien!

  5. Bah en fait, ca dépend les cas.
    Exemple : il y a près de 14 000 jeunes francais qui arrivent au Canada avec un PVT (permis vacances travail) ou un permis JP (jeunes professionnels). Pour ces deux VISA de travail temporaires, il faut une assurance privée pour rentrer sur le territoire.
    – Pour le PVT, c’est indipensable car tu n’as logiquement pas le droit à la RAMQ et s’il t’arrive un problème, c’est mieux d’être couvert

    – Pour le JP, c’est deja plus limite. En effet, pour avoir un JP, il faut un travail et si tu as un travail, tu vas cotiser à la RAMQ et donc, tu sera couvert. En fait, en prenant une assurance privée + cotisation RAMQ, tu vas payer deux fois….pour presque le meme service (bon, l’assurance privée, en général, prend en + à sa charge le rapatriement dans ton pays, ce que la RAMQ ne fait pas). Mais sauf erreur de ma part, quand tu es étranger, si tu ne vas pas demander ton adhésion à la RAMQ, tu n’as pas de carte « soleil ».

    Et le lien avec l’assurance étudiant international se fait là : si tu es résident temporaire avec permis de travail temporaire et que tu veux être inscris à l’Université (pour moins de 6 mois), tu vas devoir payer une assurance internationale étudiant (qui est différente de ton assurance privée) sauf, si tu es adhérent à la RAMQ. En effet, l’adhésion à la RAMQ te permet de ne pas payer l’assurance internationale étudiant.

    Je ne sais pas si c,est plus clair ? lol

    stephane
    provincecanadienne.com

    • Hum pas trop non … Car ma question était: un travailleur temporaire (je parle pas de PVT et JP) a déjà une assurance logiquement. Donc pourquoi avoir une assurance étudiante ?
      De plus, l’entente avec la RAMQ fonctionne si tu donnes une papier de ta CAM française… quelqu’un qui vient travailler ici, n’a plus d’assurance en France quand il part vu qu’il en prend une au Québec.
      Quand à l’assurance internationale étudiante j’en ai jamais entendu parlée… a l’UQAM, sans RAMQ, tu vas payer l’assurance de l’UQAM tout court.

      Si ça te dérange pas, je veux bien que tu me montres les sites ou tu as les infos, comme ça, tu auras pas à m’expliquer tout ça ! 🙂

      • Ou j’ai eu l’info ?
        Sur nos factures 🙂 Je suis étudiant libre a l’Université Laval et ma copine (américaine, donc aucun accord franco-québecois) est a l’Université Mc Gill.

        Quand j’ai eu mon permis de travail (je travaille a temps plein), je me suis inscris a l’U Laval. Ils m’ont demandé une piece d’identité et d’office, j’ai eu le droit au package complet (achat de crédits universitaires, frais de dossier et assurance étudiant étranger) et pourtant j’avais deja une assurance. Ils m’ont expliqué que si j’étais adhérant a la RAMQ, je n,aurai pas a payer cette assurance étudiante (950 $). J’ai donc demandé le formulaire SE..machin-chose et j’ai pu adhérer a la RAMQ et ne pas devoir prendre une assurance étudiant de l’Université laval.

        Ma copine est étudiante a Mc Gill donc, et a du payer 500 $ environ d’assurance.
        Je vais essayer de trouver plus d’info a ce sujet.

      • tiens, j’ai retrouvé le lien.
        J’ai fais une copie écran de ma facture, mais je vais peut-etre pas envoyer ca 🙂

        http://www.sf.ulaval.ca/droitsscolarites/assureetr.html

        En substance, il est écrit que l’étudiant étranger est automatiquement inscris a ce régime d’asssurance de 996 $ / an et seulement en vertu d’une entente de réciprocité, il peut ne pas la payer. C’est le cas des étudiants a temps plein francais qui étudient au Québec.

      • Lol merci! C était juste pour t éviter de tout m expliquer 🙂
        Moi je bloque juste sur le fait que tu dises que c est une assurance pour etudiants étrangers, il me semble que c est une assurance que l’université propose à tout le monde, les québécois sont concernés aussi. Mais bon je joue sur les mots 🙂

  6. Quel vaste sujet que la Sécu. Pour connaitre un peu, il faut savoir que TANT que tu es étudiant en Québéquie sous couvert de l’accord franco-québécois et le formulaire SEQ-Machin-Chose, ils sont OBLIGÉS de t’assurer en France (plus si tu fais te demande de RP par exemple). En principe ça ne pose pas problème, puisque quand tu sors de l’université française, et que tu étais assuré avec une mut étudiante, tu as le droit à 4 ans gratis sur le régime général de la Sécu (enfin c’était encore vrai il y a 3 ans, j’ai pas revérifier depuis).
    Après, si tu est plus sous couvert de SEQ-Chose, il faut savoir que tu passes donc sur le régime Québécois qui rembourse tes frais médicaux d’urgence lorsque tu voyage (mais mal). Ou sinon ta complémentaire s’en charge. Après, vu la qualité du système de santé ici, il est vrai qu’il est intéressant de garder une couverture française pour en profiter pour aller voir un médecin en visitant la famille. Pour ça, il a la CFE (Caisse de Français à l’Étranger), mais la cotisation est pas donnée.
    J’ai loupé ma vocation, je devrai faire conseillère assurance maladie pour immigrant 🙂

      • Ouaip obligé, c’est comme ça que fonctionne la convention France-Québec. Et tes droits ne commencent réellement au Québec que quand tu n’y est plus sous permis d’études. (si c’est bien toujours le même SEQ). On peut en parler en MP si tu veux 🙂

  7. Pour rebondir sur ton dernier message : « il me semble que c est une assurance que l’université propose à tout le monde ».
    Sur ce lien de l’université laval (ci dessous), ils expliquent clairement que c’est une asssurance étudiant étranger. Elle est pas vraiment proposée, elle est imposée et c’est a l’étudiant étranger d’apporter la preuve qu’il est deja couvert ailleurs pour ne pas payer cette autre assurance (je parle bien des personnes qui ont un permis de travail temporaire)

    http://www.sf.ulaval.ca/droitsscolarites/assureetr.html

  8. Cet article tombe super bien! Je suis en train de faire les démarches pour commencer un doctorat en janvier au Québec et j’ai 2 sources de (gros) stress : le temps et l’argent (et comme le temps c’est de l’argent le stress devient exponentiel…). Concernant le permis d’étude tu dis qu’on peut l’obtenir rapidement en allant à l’ambassade à Paris? C’est possible d’avoir plus de détails là dessus steuplaît?? Parce que je vais à Paris et je prévoyais éventuellement de camper à l’ambassade… Et est-ce qu’y a un moyen ds le genre pour accélérer l’obtention du CAQ?? Non parce qu’en fait je veux commencer en janvier (sur place j’ai déjà le directeur, le sujet, le terrain, le bureau à l’université, le comité d’accueil, etc) mais j’ai même pas encore la lettre d’admission de l’université (parce qu’il me manque un papier de mon université française of course) donc tu vois c’est chaud… :/
    Autre question, liée à l’autre source de stress : est-ce que tu connaitrais pas par hasard une aide à la mobilité, une bourse ou autre qui permet d’avoir une pitite aide financière pour aider pour les frais avant le départ…?
    Et puis tiens je vais aller explorer plus en détail ton blog (j’y suis arrivée via celui d’Alice, la frenchie en Québéquie…)
    Merci, merci, merci beaucoup!!!

    Noémie

Pas de commentaire ... pas de chocolat !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s